Citation du moment : Rêve.

"Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve." Antoine de Saint-Exupéry

 

Comprendre les ingénieurs

Si les ingénieurs étaient dans la vie comme au travail...

Comprendre les ingénieurs : tentative n°1

Un élève ingénieur marche le long du campus et croise un camarade à vélo.
Il l’apostrophe, admiratif : "Où est-ce que tu as trouvé ce vélo ?". Le
second lui répond : "Ben en fait, alors que je marchais, hier, et que
j’étais dans mes pensées, je croise une super nana en vélo qui s’arrête
devant moi, pose son vélo par terre, se déshabille entièrement et me dit :
"Prends ce que tu veux... ". J’ai donc choisi son vélo." Le premier opine
et lui dit : "Tu as raison, les vêtements auraient certainement été trop
serrés."

Comprendre les ingénieurs : tentative n°2

Pour une personne optimiste, le verre est à moitié plein. Pour une
personne pessimiste, il est à moitié vide. Pour l’ingénieur, il est deux fois plus grand que nécessaire.

Comprendre les ingénieurs : tentative n°3

Un pasteur, un médecin et un ingénieur jouent au golf. Ils attendent derrière un groupe de golfeurs particulièrement lents. Au bout d’un moment, l’ingénieur explose et dit :
- "Mais qu’est-ce qu’ils fichent ? ça fait bien un quart d’heure qu’on attend là !"
Le docteur intervient, exaspéré lui aussi :
- "Je n’ai jamais vu des gens
s’y prendre aussi mal !" Le pasteur dit alors :
- "Attendez, voilà quelqu’un du golf. On n’a qu’à le lui demander."
- "Dites-moi, il y a un problème avec le groupe de devant. Ils sont plutôt
lents, non ?" L’autre répond :
- "Ah oui, c’est un groupe de pompiers aveugles. Ils ont perdu la vue en sauvant le golf des flammes l’année dernière, alors depuis, on les laisse jouer gratuitement."

Le groupe reste silencieux un moment, et le pasteur dit :
- "C’est si triste. Je vais faire une prière spécialement pour eux ce soir."
Le médecin ajoute :
- "Bonne idée. Et moi, je vais contacter un copain chercheur
ophtalmologiste pour voir s’il peut faire quelque chose."
Et l’ingénieur :
- "Mais putain ! Pourquoi ils jouent pas la nuit ?"

Comprendre les ingénieurs : tentative n°4

Un ingénieur traversait la rue lorsqu’une grenouille l’appela et lui
dit : "Si tu m’embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse."

Il se baissa, ramassa la grenouille et la mit dans sa poche.
La grenouille lui dit alors : "Si tu m’embrasses, je me transformerai en
une magnifique princesse et je resterai à tes côtés pendant une semaine."
ingénieur sortit la grenouille de sa poche, lui fit un sourire et la
replaça dans sa poche.

La grenouille se mit alors à crier : "Si tu m’embrasses, je me transformerai en une magnifique princesse, je resterai à tes côtés pendant une semaine et je ferai TOUT ce que tu veux !!".
Encore une fois, ingénieur sortit la grenouille de sa poche, lui sourit et la remit dans sa poche.

La grenouille lui demanda alors : "Quoi, qu’est-ce qu’il y a ? Je te dis que je suis une magnifique princesse, que je resterai à tes côtés pendant une semaine et que je ferai tout ce que tu veux. Alors pourquoi tu ne m’embrasses pas ?" L’ingénieur répondit :
"Regarde-moi, je suis un ingénieur. J’ai pas le temps d’avoir une petite
amie. Par contre,une grenouille qui parle, ça, c’est cool !!"

Comprendre les ingénieurs : tentative n°5

Un journaliste interviewe un paysan corse :
- Dites-moi, comment faites-vous pour tracer les routes ici ?
- beh,on lâche un âne et on regarde par ou il passe dans la montagne....et
c’est la qu’on fait passer la route.
- et si vous n’avez pas d’âne ?
- ah....beh on prend un ingénieur...

Comprendre les ingénieurs : tentative n°6

"Les gens normaux... croient que si ça marche, c’est qu’il n’y a rien à réparer.
Les ingénieurs croient que si ça marche, c’est que ça ne fait pas encore assez de choses."
Scott Adams, Le principe de Dilbert.

Comprendre les ingénieurs : tentative n°7

C’est l’histoire d’un ingénieur qui avait un don exceptionnel pour réparer tout ce qui était mécanique. Après plus de trente ans de bons et loyaux services, il partit à la retraite, heureux.

Un jour, son ancienne société le recontacte pour un problème apparemment insoluble sur une de leur machines à plusieurs dizaines de millions de francs. Ils vont tout essayé pour la refaire fonctionner et tous les efforts, rien n’avait marché. En désespoir de cause, ils l’avaient appelé,lui
qui tant de fois par le passé avait réussi à résoudre ce genre de problème.

A contre-coeur, l’ingénieur à la retraite accepta de se pencher sur le problème. Il passa une journée entière à étudier et analyser l’énorme machine. A la fin de la journée, avec une craie, il marqua d’une petite croix un petit composant de la machine et dit "Votre problème est là..."

On remplaça le composant en question, et la machine se remit à marcher à merveille.

La société reçut alors une facture de 300 000 francs de l’ingénieur. La jugeant un peu élevée, elle demanda une facture détaillée, et l’ingénieur répondit brièvement :
- "Pour une croix à la craie : 1 F. Pour savoir où la mettre : 299 999F."

La société le paya et l’ingénieur repartit dans sa retraite heureuse.

Article du 16 août 2007 (544 visite(s)) - Première mise en ligne : 8 novembre 2005

Blagues



Bonne idée !Soutenez les logiciels libres !

Promouvoir et soutenir le logiciel libre



44678 visites, 124 visite(s)/jour
Mis à jour le 23/02/2017 à 22:08
Version : avril 2014

© 1999-2017 Pascal DELROT

Contact / Mentions légales
Creative Commons License
Création(s) mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Site optimisé pour être visible

Site publié grâce à :
Site publié grâce à SPIP 3.1.4 [23444] Réalisé avec openSUSE Linux