Citation du moment : Ennui.

"L’ennui est la marque des esprits médiocres. Ils s’ennuient dans la solitude parce qu’ils y rencontrent eux-mêmes." Albert Ier

 

Ecologie, au bureau

Appliquer ses principes écologiques au bureau n’est pas toujours simple ! Cela dépend beaucoup de ce que l’entreprise a mis en place dans ses locaux. Néanmoins, il y a bien sur quelques gestes simples à faire (ceux qu’on peut faire à la maison), et il est toujours possible d’aller embeter régulièrement son acheteur pour avoir des fournitures recyclées etc.

Le papier

Le papier est indispensable, parfois même pour la relecture de documents. Mais il faut essayer d’en utiliser le moins possible. Alors posez-vous ces questions avant d’imprimer quoi que ce soit ! Cela pourra économiser du papier, et de l’encre.
- Avez-vous vraiment besoin que ce soit imprimé ?
- Pouvez-vous l’imprimer sur du papier recyclé, ou récupéré ? Ou en imprimant 2 pages par feuille ?

Et pensez à récupérer le papier imprimé sur une seule face ! Il peut servir à dessiner, ou comme brouillon. A ce sujet, voici une idée.

Un bloc note écologique, rechargeable

Le bloc note est un outil pratique. Je lui ai toujours trouvé un inconvénient, une fois un coté d’une feuille utilisée, il n’est pas pratique d’écrire au dos sans devoir détacher la feuille !

Donc pourquoi pas utiliser du papier brouillon ?
Pour assembler les feuilles, rien de plus simple ! Il suffit d’une réglette de reliure en plastique ! [1]

Voici ce que cela donne. J’ai choisi de couper mes feuilles A4 en 2 (format A5) pour obtenir un bloc note facilement transportable.
Il vous faudra :
- des feuilles déjà utilisées d’un coté
- une baguette de reliure
- un morceau de carton (optionnel)

Matériel pour réaliser le bloc note
Assemblage du bloc note
Bloc note terminé !

Ce bloc note a plusieurs avantages :
- la baguette de reliure permet de facilement découper les feuilles pour les retirer
- il est facilement rechargeable avec de nouvelles feuilles : retirez la baguette, et le tour est joué !

L’électricité

Voici les lumières allumées tous les soir, sur l’intégralité du batiment Renault du Plessis-Robinson construit il y a quelques mois me fait réellement mal au coeur... quelle gachis, et quelle image pour la marque !

C’est un exemple simple de geste simple à réaliser : éteindre les lumières en partant le soir. Et en journée, si vous pouvez, ouvrez les rideaux s’ils ne sont pas génants pour vos écrans informatiques !

Pensez-aussi à éteindre vos ordinateurs, et à choisir des équipements électriques économes en énergie (ordinateurs, ampoules...)

Eau

Pour l’eau, comme à la maison, il faut signaler les fuites, se laver les mains sans laisser couler l’eau...
Il faut aussi ne pas verser n’importe quoi dans les éviers et égouts !

La température

Chauffez moins, couvrez vous plus l’hiver ! Et l’été, couvrez-vous moins et climatisez moins ! Simple n’est ce pas ? Il s’agit pourtant d’une campagne officielle lancée au Japon il y a quelques années pour réaliser des économies d’énergie.
Les petits ruisseaux font les grandes rivières...

Plante

Une plante pourra toujours faire "présence" dans un bureau, fournir un peu d’oxygène, de verdure pour les yeux, voir "dépolluer" (il parait). Certaines sont très robustes, et se bouturent sans effort, comme le "Pothos" (Epipremnum Aureus) [2].

Produits toxiques

Au bureaux les produits toxiques qu’on peut trouver sont :
- les déchets électroniques (DEEE), à recycler,
- les piles, à recycler,
- les produits de ménage
- les produits techniques (huiles, graisses, produits nettoyants etc.)

Outre le recyclage, et le respect de l’eau, choisir des produits plus "naturels" est un bon choix écologique, mais c’est aussi souvent un bon choix concernant la sécurité des travailleurs, car les produits "écologiques" sont en général moins toxiques.

Pour aller plus loin

- Un article paru dans Le Monde en 2007 "L’écologie entre dans les bureaux"

Notes

[1La première fois que j’ai vu un bloc note / cahier en papier "brouillon", c’était chez un de mes oncles. Bricoleur, il placait les feuilles dans un étau, et enduisait ensuite le bord des feuilles de colle. Une vraie reliure !

Galerie de cet article


Bloc note de dos

On écrit rarement au dos d’un bloc note !


Bloc note perdu !

Merci de me le rendre si vous le croisez !!

Article du 8 novembre 2009 (0 visite(s))

Texte, photographies, séquences vidéos et code informatique de P. DELROT, sans autre but que le partage de connaissances. Merci de demander mon accord pour des utilisations commerciales ou à large diffusion. L’utilisation des codes informatiques proposés ne saurait engager ma responsabilité.



Ecologie



Bonne idée !Soutenez les logiciels libres !

Promouvoir et soutenir le logiciel libre



44678 visites, 124 visite(s)/jour
Mis à jour le 23/02/2017 à 22:08
Version : avril 2014

© 1999-2017 Pascal DELROT

Contact / Mentions légales
Creative Commons License
Création(s) mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Site optimisé pour être visible

Site publié grâce à :
Site publié grâce à SPIP 3.1.4 [23444] Réalisé avec openSUSE Linux