Citation du moment : Ennui.

"L’ennui est la marque des esprits médiocres. Ils s’ennuient dans la solitude parce qu’ils y rencontrent eux-mêmes." Albert Ier

 

Les origines du Père Noël

Voici les origines historiques et culturelles du Père Noël (source : brochure Chérie FM, décembre 2000)

Introduction

Oui le père Noël existe ! Il est issu de vieilles croyances populaires qui trouvent leurs racines dans la religion primitive de l’Europe. Ces croyances sont liées le plus souvent au mystère de la mort. Elles sont rythmées par une période de lumière, source de la vie (du mois de mai au mois de novembre) et d’une période d’obscurité ouvrant la porte à l’angoisse et aux esprits (du 1er novembre au mois de mai). Cette période est elle même marquée par plusieurs dates. Le 1er novembre, fête des morts, la période de l’Avent en décembre, les 12 jours qui débutent avec Noël, culminent avec le jour de l’an et se terminent avec l’Epiphanie puis le commencement du mois de février et des fêtes de Paques.

Pour toutes ces dates, les vieilles traditions voulaient que les jeunes hommes portent des masques et se rendent de maison en maison en chantant et en dansant afin de quémender des offrandes en échange de bon présages. On appelait cela "Les Mascarades". Pour la mascarade de Noël il y avait un personnage supplémentaire que l’on nommait "le Vieux", c’était celui qui savait tout, il portait une longue barbe blanche. A travers le temps et les croyances "le Vieux" ou le "Père Noël" revet aujourd’hui plusieurs visages et donne lieu à diverses traditions dans les pays européens et en France.

Saint Nicolas

Pendant des siècles, l’Eglise condamne ces vieilles traditions des mascarades mais, ne pouvant pas les faire oublier, elle préfère leur donner des noms chrétiens comme Saint Nicolas, Sainte Lucie, Saint Thomas ou encore Saint Etienne pour les fêtes de l’Avent et de Noël.
Le culte chrétien de Saint Nicolas (évèque de Myre en Asie Mineure au IV siècle) est importé d’orient par la byzantine Théophano, femme du roi Othon 1er. La légende Saint Nicolas, le patron des enfants, célèbre pour ses miracles envers les enfants volés, retrouvés morts et ressuscités se répand dans toute l’Europe de l’est, la Belgique, les Pays Bas, et dans le nord et l’est de la France. Saint Nicolas est représenté muni d’une barbe blanche, d’une crosse et de sa célèbre mitre d’évèque. Il commence à passer à partir du 6 décembre dans les maisons pour récompenser par des cadeaux et friandises les enfants sages. Il est aussi accompagné de son âne et son croque-mitaine le vilain esprit qui punit les enfants désobéissants.

En Allemagne

A la fin du XVIème siècle avec l’apparition du protestantisme Saint Nicolas est condidéré comme trop papiste. Il est donc substitué par l’enfant Jésus (Christkind en allemand) il est lui aussi accompagné de croque-mitaine et rend visite aux enfants le soir de Noël la veille de son anniversaire pour distribuer jouets et friandises. Il revet cependant l’apparence d’une femme. En effet lorsque les protestants passèrent du calendrier julien au calendrier grégorien, le jour de Noël s’est confondu avec la Sainte Lucie, date du solstice d’hiver où passaient les fées pour mendier des offrandes de maison en maison en échange de bon présages.
Au XVIIIème siècle, les Langraves protestants d’cident en faveur de la laïcisation Christindkind en lui donnant son nom populaire des anciennes traditions des fées de Noël Frau Holle. Dans leur nouveau role, les fées de Noël apportent les ’trennes et comme Saint Nicolas, arrivent par le cheminée ou les fenêtres entrouvertes pour récompenser les enfants sages.
En 1778, les Landgraves du nord de l’Allemagne décident de faire resurgir des anciennes traditions les mascarades "Le vieux". Il apparait munit d’une barbe blanche et vétu d’une long manteau en fourrure. "La légende raconte que le weilnachtsmann (l’homme de Noël) passe toute l’année au sein d’une montagne parmi "le petit peuple" dont il fait parti. Chaque nuit, un nain monte la garde à la fente du rocher qui sert d’entrée et un autre nain vient le remplacer à l’aube du jour suivant. Au bout de 360 gardes, le dernier rentre en criant : "voici bientot Noël !". Alors le weilnachtsmann et sa cours sortent de leur repos. Ils vont dans la foret armés de scies et de haches : avec hardeur ils coupent les sapins destinés à la fête, les placent sur des traineaux et les conduisent dans leur palais souterrain afin de les décorer de bougies, de pommes d’or de noir et de bonbons. La nuit de Noël, le weilnachtsmann parcourt en traineau les villages environnants pour s’informer si les enfants sont sages. S’il en est ainsi, il laissera dans la maison un beau sapin couvert de présents."
Le weilnachtsmann va progressivement se répandre dans d’autres pays européens comme en France "Le bonhomme de Noël", en Savoie "le Père Chalande", en Angleterre "Father Christmas".

En France

Noël c’est le moment privilégié ou les enfants et adultes reçoivent des cadeaux (étrennes). Le Père Noël est donc né de divers saints et personnages imaginaires, c’est pourquoi son nom peut être différent suivant où l’on habite en France.
En catalogne, Saint Martin distribuait des fruits secs aux enfants sages et des crottes d’âne aux paresseux. Saint Nicolas lui, distribue des bonbons aidé de Sainte Barbe dans l’est de la France. En Savoie c’est le "Père Chalande" qui sera sollicité et "Barbassionné" en Normandie ou encore "Père Janvier" en Bourgogne.

En Provence

En Provence, Noël se prépare pendant toute la période de l’Avent. Le calendrier de l’Avent reste indispensable. Le 4 décembre, jour de la sainte Barbe, on sème le blé ; si le 25 décembre les grains ont bien germé sur le coton imbibé, la moisson sera bonne ; si les grains ont pourri, c’est un mauvais présage.
Ensuite, il faut bien décorer le sapin. C’est un moment magique pour les enfants qui rêvent aux personnages en argile et qui représentent un village provençal miniature dans lesquels sont présentes toutes les professions le soir de la naissance de Jésus (le berger offrant l’agneau, la femme à la poule noire dont le bouillon est donné au nouveau né, la poissonnière, le boulanger...), des animaux (l’âne et le boeuf, les moutons...) et évidemment les personnages bibliques (Marie, Joseph, Les Rois Mages...)
Le soir de Noël on allume la vraie bûche de Noël qui est obligatoirement en olivier ou en merisier symbole de la nouvelle année. On deverse sur la souche du vin cuit avant de la mettre dans l’âtre en entonnant des célèbres souhaits.
Toute la famille réunie avec le doyen obligatoirement présent, le souper précédant la messe de minuit peut alors commencer à 18 heures. La présentation de la table de Noël reste typique. Elle doit être recouverte de trois nappes blanches, trois chandeliers, des blés de la Sainte Barbe. Une autre tradition veut qu’il y ai treize desserts symbolisant la Cène (les douze apôtres et le Messie).

En Amerique

Ce nouveau monde dont l’immigration européenne a importé ses us et coutumes a finalement donné naissance à Santa Clauss. En effet il sera né du savant mélange de Saint Nicolas (Sint Niklaas), de Father Christmas ainsi que de weihnachtsmann. C’est en 1822 que Clément Clark Moore, un professeur de théologie immortalise Santa Clauss dans un poème intitulé "A visit from Santa Claus".

Pour aller plus loin

- Page très intéressante sur la géographie du Père Noël : http://www.cafe-geo.net/article.php3?id_article=29
- Le nom du Père Noël dans d’autres langues :

  • en finnois : "Joulupukki",
  • en anglais : "Santa Clauss"
Article du 13 décembre 2007 (158 visite(s)) - Première mise en ligne : 6 septembre 2005

Certaines images ou séquences vidéos proposées sont la propriété de leurs auteurs respectifs (que j’indique quand je les connais). Elles seront supprimées sur simple demande (légitime), mon but n’étant pas de porter préjudice à leurs auteurs (copie...).



Blagues



Bonne idée !Pyramide de chaussure !

Soutenez les victimes de mines antipersonnel et de BASM


Pyramide de chaussure !

44678 visites, 124 visite(s)/jour
Mis à jour le 23/02/2017 à 22:08
Version : avril 2014

© 1999-2017 Pascal DELROT

Contact / Mentions légales
Creative Commons License
Création(s) mises à disposition sous un contrat Creative Commons.

Site optimisé pour être visible

Site publié grâce à :
Site publié grâce à SPIP 3.1.4 [23444] Réalisé avec openSUSE Linux